DÉSOLANT, est le résumé de la journée, rien, pas de téléphone, pas la moindre trace du toit, pas d’excuse, rien du tout. Je commence à réfléchir sérieusement à la possibilité de construire nos écoles sans collaboration ici. Ce serait dommage, car au lieu de trois projets, on devrait s’en tenir à 2 par année, mais là c’est un peu trop jouer avec nos nerfs.

Luis nivelle le plancher du bureau de direction, nous devrions couler ce petit plancher demain ainsi que celui de la cuisine. Le risque est la, sans toit, s’il pleut, ce sera une perte et un gâchis.
Miguel termine la plomberie dans la cuisine.
La cuisine est prète pour demain matin 5 heures.
Les toilettes, la non plus, pas de toit, mais nous pourrons y travailler à la fabrication des murs de divisions car le plancher a été coulé il y a deux semaines.
Les enfants s’amusent avec notre brouette.
Il y a presque 4 semaines que nous esperons ce #@$%&*?%$#@ de toit…. Bonne fin de semaine à tous.

 

 

 

Written by

Сommentaire

  1. Amélie says:

    Bravo pour vos initiatives, c’est inspirant!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.