J’ai passé un beau jour de l’an, bon, nous avons travaillé fort, mais entre rester couché et travailler, j’ai choisi ce qui m’apporte le plus. J’ai aussi fait de belles rencontres comme la jeune Nilvia, qui a la paralysie cérébrale. Aussi nous avons reçu plein de nourriture traditionnel du pays et je me suis retenu car plein de monde nous invitaient.

La jeune Nilvia, 31 ans est très autonome malgré ses capacitées différentes. Elle marche, peut aller au dépaneur seule et plein d’autres choses. Une très belle rencontre.
Début de journée plus tôt sec, mais la pluie est venue nius retarder en après midi.
Notre petit groupe du jours, à l’extrème gauche, le nouveau cocone (maire). Il commençait son reigne aujourd’hui…
Notre école a vraiment pris ses formes.
Nous fabriquons l’armature de la couronne.
Les copains étaient content de recevoir leur déjeuner, un peu tard, mais délicieux…
À la pause, une dame qui demeure tout prêt, nous a emporté des tamales et un autre met plus decert.
Voici à quoi ressemble la tamal, il y a du poulet ou autre viande à l’intérieur. C’est bouillit dans une feuille de je ne sais quoi.
C’est bon, mais faut s’y habituer…
Ça pas de trouble à m’y habituer, délicieux, comme un decert.
Miguel fait son Spiderman.
Ça parait pire, mais je ne l’essaierai pas.
Les colonnes du grand mur arrière ont été coulées aujourd’hui
Miguel règle ça comme il le faut pour qu’il n’y ai pas deperte de mortier quand nous coullerons les colonnes.
Faut que les formes soient bien solide car le mortier pousse fort.
Notre arbre de Noël que les copains ont confectionné avec les blocs.
Nos trois albanil et moi en ce premier jour de l’an 2019
On se prépare à fabriquer le mortier
Ça c’est du travail, mélanger le ciment et le sable…
Voici la pluie, et pas à peu prêt..
La jeune Nilvia était heureuse d’être photographié avec moi, moi aussi d’ailleur.
Nilvia, n’arrêtais pas de sourire devant la caméra.
Pas évident le retour avec cette pluie.

Written by

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.