Le pozo de Chacalte est terminé, enfin, je n’ai pas pu prendre de photos des femmes au travail car il faut nettoyer le réservoir avant tout. Santa Cruz, ça avance super bien, le copains on décidé de travailles le 31 et le 1 janvier, mais pour le 1, ils seront payé de toute façon, en double. Je pense que c’est ça qui les a convaincu.

Le pozo, à droite le réservoir allimenté par une source souterraine. À gauche, la pilla, elle sera alimenté en eau pas le réservoir. La pilla servira aux femmes surtout, c’est là qu’elles laveront leur linge, vaiselle, elle même et les enfants. Pour la communauté, c’est un cadeau insestimable.
Petite consultation entre femmes pour savoir qui, comment et quand laveront le réservoir.
On s’est mis au travail vers 8h00 ce matin pour que le pozo soit utilisable le plus tôt possible…
À mon arrivé, je voyais déjà la différence,
C’est le fun la pose des blocs, on voit plus l’évolution des travaux.
Le mur arrière est imprétionnant et il n’est pas encore terminé.
Ça travaille à trois équipes avec trois albanils.
On transporte les blocs, nous en avons plus de 3000 à poser.
Vu du mur arrière.
Ici, au frontière du Belise, l’armé est très visible.
Franklin ramasse les bouteilles de liqueur vides
Très chaud pour brasser du ciment.
Premier carré, la direction, ensuit la cuisine et les deux classes.
Vers la fin de journée…
Deux qui n’ont pas peur de la caméra.
Deux qui n’ont pas peur de la caméra.

 

Written by

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.